bandeau-jeanne-et-serge2.jpg

Jeanne et Serge

Création 2014

 

À partir d’un texte original de Luca Stefanini

Conception & Interprétation -
Emma Pasquer et Tristan Lhomel

Création musicale - Thomas Cubat Dit Cros

Scénographie - Cerise Guyon

Création Lumière - Rémi Prin

Avec la participation de - Georgia Ivès & Laura Périnet-Marquet

 

Avec le soutien de la mairie de Cormeilles-en-Parisis et du théâtre du Cormier (95), du Petit théâtre du Thérain (60), de l’Université Paris Nanterre (92), de l’Université d’Artois (62), de l’École du jeu (75), de la MPAA Saint-Blaise (75), du Festival Ici & demain (75), du Théâtre Paris-Villette (75) et du Centre d’Animation les Halles le Marais (75).

Jeanne et Serge, c’est l’histoire d’un jeune couple aux prises avec les contradictions de la vie à deux. Amoureux depuis le lycée, ils sont jeunes mariés, installés dans un petit appartement au coeur d’une métropole européenne.
Le spectacle retrace les moments phares du couple jusqu’à cette soirée fatidique qui va ébranler les amoureux. Une discussion en apparence anodine sur la jalousie dérape et tourne au règlement de comptes. Ils vont se provoquer et tenter de retrouver la passion perdue. Mais ce jeu va mettre à jour les non-dits et les frustrations qui rongent le couple. Comme un coup de foudre à l’envers, Jeanne et Serge vont se rendre compte tour à tour que c’est le terme de leur histoire. Mais assumer la fin de l’amour demande du courage.
Jeanne et Serge raconte l’histoire d’une séparation, d’une révolution intime, d’un cycle qui se termine avant qu’un autre ne commence. L’histoire d’une fin, d’un deuil, pour laisser la place à l’inconnu et envisager l’avenir.

Il est bon aussi d’aimer ; car l’amour est difficile.
L’amour d’un être humain pour un autre, c’est peut-être l’épreuve la plus difficile pour chacun de nous, c’est le plus haut témoignage de nous-même ; l’œuvre suprême dont toutes les autres ne sont que les préparations. C’est
pour cela que les êtres jeunes, neufs en toutes choses, ne savent pas encore aimer ; ils doivent apprendre. De toutes les forces de leur être, concentrées dans leur cœur qui bat anxieux et solitaire, ils apprennent à aimer.

Reiner Maria Rilke, Lettres à un jeune poète

Serge – Je t'aime
Jeanne – Moi aussi je t'aime
Elle se recouche
Serge – Jeanne?
Jeanne – Serge ?
Serge – Tu vas faire des enfants?